Comment ouvrir un compte bancaire dans un bureau de tabac ?

0

Depuis 2014, un petit nouveau sur le marché bancaire est venu concurrencer les grandes banques du secteur. Sa promesse de départ : réparer une injustice en aidant les personnes exclues du système bancaire à ouvrir un compte bancaire dans un bureau de tabac sans difficultés.

L’idée est de proposer un moyen de paiement, sans découvert autorisé qui leur permet de faire des dépôts et des retraits d’argent liquide, de recevoir des virements et d’effectuer des prélèvements. L’ouverture de compte se fait chez leur buraliste, de manière facile et rapide, sans d’autres justificatifs qu’une carte d’identité valable. Le Compte-Nickel est né.

Le succès fut immédiat avec 300 000 clients dès la deuxième année à un rythme d’ouverture de 30 000 comptes par mois. Aujourd’hui, le Compte-Nickel est détenu à 95 % par la banque BNP Paribas et à 5 % par la confédération des buralistes.

Pour connaître le fonctionnement de cette néobanque et savoir si elle tient vraiment ses promesses, nous explorons en détails tout ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir un compte bancaire dans un  bureau de tabac .

L’ouverture d’un compte bancaire dans un bureau de tabac : une démarche simple et rapide

Le compte Nickel est un compte de paiement ouvert à toute personne résidant au sein de la zone SEPA (zone euro) âgée de plus de 12 ans. Il est accessible chez plus de 5 500 buralistes. La liste des points de vente est consultable en cliquant ici.

Il faut se munir d’un justificatif d’identité (carte d’identité ou passeport en cours de validité), d’un téléphone portable et être domicilié en France.

Il est réservé aux particuliers, les comptes professionnels ne sont pas autorisés.

La demande d’ouverture de compte se fait auprès du buraliste qui vérifiera votre identité, vous invitera à signer sur la borne Nickel la demande d’ouverture de compte et vous remettra obligatoirement un justificatif de dépôt si vous faites un versement.

A lire également : Comment faire un virement SEPA

Le Compte-Nickel c’est quoi ?

  • Un abonnement annuel à 20 euros ou 50 euros selon la formule choisie
  • Des frais de gestion (2 % par opération en moyenne)
  • Une carte VISA MasterCard à débit immédiat ou différé avec la fonction « sans contact »
  • Un RIB
  • La possibilité de recevoir et d’effectuer des paiements chez les commerçants et en ligne
  • Dépôt ou retrait d’espèces au bureau de tabac
  • Retrait d’espèces dans les distributeurs automatiques de billets
  • Réaliser des virements, des prélèvements et des titres interbancaires de paiement
  • Une banque low cost

A lire également : Comment avoir un RIB

Pour ouvrir un Compte-Nickel il vous faut :

  • Un justificatif d’identité en cours de validité
  • Une adresse postale valide
  • Répondre aux questions sur la borne
  • Prendre connaissance des conditions générales et tarifaires
  • Signer la demande d’ouverture de Compte-Nickel
  • Activer le coffret Nickel dans lequel se trouve la carte de paiement
  • Recevoir un sms d’activation comprenant le code de la carte
  • Faire un premier dépôt en espèces (optionnel)

*A noter qu’il faudra renseigner dans les 15 jours le code d’activation que vous recevrez par courrier pour valider l’ouverture du compte.

Qui sont les utilisateurs des comptes bancaires de bureau de tabac ?

compte nickel

Les personnes qui traversent des difficultés financières

Il faut savoir que 40 % des Français se retrouvent en dépassement d’autorisation de découvert tous les trimestres. Le coût bancaire pour les personnes concernées peut être jusqu’à 10 fois supérieur à la moyenne nationale.

Le Compte-Nickel ne permet pas d’être à découvert et évite à beaucoup de gens de se retrouver à payer des frais bancaires exorbitants. En moyenne, les frais de tenue de compte liés au Compte-Nickel sont de 40 euros par an. Il n’est pas nécessaire de justifier d’un revenu pour ouvrir un compte dans un bureau de tabac.

Les personnes interdits-bancaire

L’interdit bancaire concerne plus d’un million de personnes chaque année. La cause principale est la signature d’un chèque sans provisions, des incidents de paiement répétés ou une décision judiciaire. En conséquence, la personne concernée se retrouve inscrite au fichier central des chèques (FCC) de la Banque de France et son accès au crédit devient limité.

Le Compte-Nickel est venu proposer une solution aux millions de personnes qui se voient refuser l’ouverture de leur compte pour cause d’interdit bancaire.
Peu de gens le savent, mais détenir un compte bancaire est un droit. Les banques peuvent cependant choisir leurs clients.

Si une banque vous refuse l’ouverture d’un compte bancaire, il suffit d’écrire à la Banque de France qui désignera d’office un établissement où vous pourrez ouvrir un compte.

Les habitants de petits villages ruraux

Le bureau de tabac est avant tout un commerce de proximité. En tant que tel, il joue un rôle social important. Les petites communes à faible densité de population trouvent dans ce nouveau service un moyen de pallier au manque d’agences bancaire dans leur localité.

Le buraliste se voit ainsi confier un nouveau rôle, celui de dépanner les habitants qui, avant de faire des achats, souhaitent déposer ou retirer de l’argent sur leur compte.

Les adeptes de la débancarisation

Les crises successives ont contribué à rendre méfiante la population envers les banques. Détenir un compte bancaire est une nécessité, mais, depuis la fusion entre banques de dépôts et banques d’investissements et les nouvelles règles destinées à sauver le secteur bancaire d’une possible faillite, les citoyens cherchent des alternatives sûres où déposer leur argent.

Le compte bancaire ouvert dans un bureau de tabac est un simple compte de dépôt qui, en principe, n’est pas exposé aux turpitudes des marchés financiers.

Les avantages et les inconvénients d’un compte bancaire de bureau de tabac

Depuis sa création en 2014 et son rachat par BNP Paribas, la société à dépassé le million d’utilisateurs. C’est la preuve que son business model séduit.

Elle propose une formule haut de gamme à 50 euros par an (Nickel-chrome) et une formule entrée de gamme à 20 euros par an.
La gestion du compte se fait en ligne et chez le buraliste.

Dans les conditions d’utilisation, il est précisé qu’un accès internet est indispensable bien que le business model de Nickel ne soit pas celui d’une banque en ligne.
Le service client est joignable par téléphone, par mail et sur les réseaux sociaux, mais de nombreuses défaillances ont été rapportées le concernant, notamment un temps de réponse insatisfaisant à cause d’un personnel en sous-effectif.

Les buralistes sont souvent sollicités pour remédier aux défaillances du service client de Nickel. Ces difficultés ont provoqué le départ de certains d’entre eux.

Il semble aussi que la flexibilité qu’offre ce type de compte ait un prix élevé. En effet, les frais engendrés pour chacune des opérations (retraits, dépôts,…) bien que d’un montant relativement faible, représentent au final des sommes conséquentes en comparaison aux offres des banques classiques.

Les avantages du Compte-Nickel

  • Pas de frais bancaire, agios, pénalités
  • Dépôt d’espèces
  • Utilisation à l’étranger
  • Gestion en ligne et via l’application mobile
  • Proximité
  • Flexibilité
  • Ouvert à tous

Les inconvénients du Compte-Nickel

  • 1 seul titulaire du compte
  • Plafond de dépôt d’espèces limité à 950 euros par mois
  • Découvert non autorisé
  • Encaissement de chèque impossible
  • Transactions hors zone SEPA impossible
  • Pas de chéquier
  • Pas de possibilité d’épargner
  • Frais (2% commission à chaque dépôt et 1 euro de frais à chaque retrait)
  • Les auto-entrepreneurs, freelances et indépendants ne peuvent pas l’utiliser pour leur activité

Les comptes de bureau de tabac face aux nouveaux acteurs

compte bancaire bureau de tabac

Les banques en ligne

Face au Compte-Nickel, les banques en ligne sont bien plus compétitives. Elles sont aussi 50 % moins chères qu’une banque traditionnelle.
Pas de frais d’ouverture et de tenue de compte, pas de frais de retraits, une carte bancaire gratuite.

Certaines sont très sélectives avec des exigences de ressources allant de 1000 à 1800 euros par mois. Cependant, il en existe d’autres qui n’appliquent pas de conditions d’éligibilités.

Elles offrent l’avantage d’avoir des frais bancaires fortement réduits en cas de difficultés, de proposer des produits d’épargne plus rentable que les banques classiques et d’être accessible 24h/24. Elles sont aussi très sécurisées et offrent les même garanties en cas de faillite bancaire que les banques classiques.

Contrairement aux comptes bancaires de bureau de tabac, les banques en ligne proposent leurs services aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.
Elles ne permettent pas d’effectuer des dépôts d’argent liquide alors que les comptes ouverts chez un buraliste rendent cela possible. Certaines personnes ont besoin d’assistance pour gérer leur compte bancaire et trouveront l’utilisation des banques virtuelles un peu trop complexes par rapport à la simplicité qu’offre le Compte-Nickel.

Le paiement mobile

Le paiement mobile ou mobile banking, utilise comme son nom l’indique, un smartphone, une tablette, ou tout autre dispositif technologique pour effectuer une transaction financière. Il s’agit du concurrent direct des comptes bancaires ouverts au bar-tabac. Ce nouveau moyen de paiement ne nécessite pas de compte bancaire et les frais sont réduits au minimum.

Dans les pays du sud, où il est plus largement répandu (il répond à un manque de service bancaire), son utilisation ne cesse de grimper.

De grands acteurs des télécoms (Orange), de la grande distribution (Auchan) et de la téléphonie mobile (Apple) investissent ce nouveau marché en partenariat (Jusqu’à quand ?) avec le secteur bancaire.

Le paiement mobile va drastiquement changer nos relations avec les banques. Il fait timidement son apparition en France où seulement 2.2 % des gens l’utilisent , mais plus son utilisation se généralisera, plus cela impactera notre rapport aux établissements bancaires.

Le mobile banking et les nouvelles technologies de type Blockchain risquent de rendre, dans les années à venir, l’utilisation d’un compte bancaire, obsolète.

Pour conclure

Les comptes bancaires que proposent les bureaux de tabac offrent le bénéfice de la simplicité et de la rapidité. C’est avant tout un service de proximité, qui est né de la volonté de résoudre un problème, celui de l’exclusion bancaire. Ce service comporte énormément d’avantages. L’inconvénient principal, est son manque de flexibilité car il devient vite onéreux si l’on multiplie les opérations chez le buraliste.

L’arrivée de nouvelles technologies bouleverse le paysage bancaire et va redistribuer drastiquement les cartes en faisant chuter les prix des produits bancaires.

Gérer ses comptes soi-même en ligne ou via l’application mobile peut aider à faire baisser les coûts, mais alors, peut-être vaut-il mieux opter pour une banque en ligne ?

 

Share.

Leave A Reply